Nos partenaires

  • “Les années se suivent et se ressemblent.” Comme dans le film d’Harold Ramis, Un jour  sans fin, nombreux sont ceux qui appellent à nouveau en ce printemps à une réforme urgente de la loi sur la communication audiovisuelle de 1986.

    Ils n’ont pas tort. Car l’environnement du paysage publicitaire a changé. Car la directive sur les services de médias audiovisuels doit être transposée. Car l’équité doit prévaloir entre les diffuseurs historiques et les nouveaux opérateurs de services à la demande. Car certaines règles du jeu, qui valaient à l’ère analogique, ont perdu de leur pertinence dans un univers désormais pleinement numérique.

    L’enthousiasme du changement doit aussi se concilier avec deux principes qui peuvent sinon le tempérer, du moins l’accompagner : la nécessaire permanence d’une ambition en faveur de la création ; le refus du changement pour le changement qui n’a jamais fait une bonne politique.

    Le secteur audiovisuel a besoin d’acteurs forts en mesure de s’adapter à un paysage en mutation, il a aussi besoin de principes intangibles qui dessinent un cap stable et qui fassent de la création un axe prioritaire de son développement. N’oublions pas que de cet équilibre à définir dépendra notre avenir commun !

  • Orange est très heureux de s’associer à la 11ème édition de l’Assemblée des Médias qui depuis 2006 tisse un lien indispensable entre les créateurs, auteurs, réalisateurs, producteurs, éditeurs de programmes et diffuseurs, une mission qu’elle accomplit de façon remarquable.

    Orange confirme toujours plus fort son attachement à la création en la soutenant tout au long de sa chaîne de valeur. De la production à la coproduction cinéma et de série TV en passant par l’édition avec OCS et la Vidéo à la demande, des activités de distribution aux aides à l’écriture avec le Fonds SACD-OCS Signature ou la Bourse Orange XR, ce sont plus de 600 M€ (dont 100 M€ pour le cinéma) par an qui vont directement au soutien à la création.

    En 2017, nous fêtions les 10 ans d’Orange Studio et ses plus de 200 films financés depuis sa création. En 2018 c’était au tour d’OCS de célébrer son 10ème anniversaire ! En lançant le 13 novembre 2008 une offre inédite combinant les usages linéaires et à la demande pour 100% de ses programmes, Orange a été un précurseur. Depuis le lancement d’OCS, c’est plus de 300 films qui ont été préachetés, pour un investissement supérieur à 450 M€, avec une attention particulière portée aux films français. Et aujourd’hui, c’est déjà plus de 3 millions d’abonnés séduits.

    OCS a pérennisé son engagement dans le cinéma en signant en décembre dernier un nouvel accord avec les organisations professionnelles. Ce nouvel accord prévoit un engagement de 125 millions d’euros sur 3 ans en faveur du cinéma français et européen.
    2018, nous le savons tous, a également été marquée par les accords sur la nouvelle chronologie des médias. D’une durée de quatre ans, ces accords doivent permettre de lutter contre le piratage, développer l’offre légale et en améliorer la visibilité, et s’adapter aux nouveaux usages. Tout au long de ces négociations, auxquelles OCS a

  • participé activement, c’est le système vertueux de financement du cinéma français qu’il
    s’agissait de préserver.

    C’est autant d’attention qui est portée aux productions audiovisuelles originales françaises, en témoignent notamment les séries du label OCS Signature qui s’enrichit prochainement de nouvelles créations telles « Jeune & Golri » ou « 3615 Monique ». Avec le lancement des « OCS Originals », 2018 a également marqué le début de l’aventure commune d’Orange Studio et d’OCS dans la création de contenus originaux. Soutenu par un investissement de 100 M€ sur cinq ans, ce nouveau label, dont la première acquisition ‘Le Nom de la Rose’ a été diffusée en début d’année, s’enrichira bientôt de quatre nouvelles séries, trois françaises et une internationale, actuellement en développement : Cheyenne et Lola, L’Opéra, Les Sentinelles et Unpunished.

    L’aide à l’écriture est un maillon essentiel de la production sur lequel nous portons des efforts particuliers. Pour la deuxième année consécutive, OCS s’est associé à la SACD à travers le fonds SACD-OCS Signature dont l’objectif est de découvrir, accompagner et soutenir les auteurs dans leur travail de création d’une série inédite destinée à la télévision. Cette deuxième édition, dont le thème était le voyage dans le temps, a connu un fort succès avec 248 dossiers reçus. Gageons qu’il permettra l’émergence de séries françaises de fictions inédites, audacieuses et impertinentes. Avec l’association Beaumarchais et la Bourse Orange XR, c’est le dixième anniversaire d’un partenariat résolument tourné vers le soutien des nouvelles formes écritures que nous fêtons cette année.

    Nous sommes très heureux de pouvoir nous associer cette année encore à l’Assemblée des Médias, à qui, au nom des équipes d’Orange Content, nous souhaitons de fructueux débats.

  • La Caisse d’Epargne Ile-de-France est fière d’être présente aujourd’hui aux côtés des professionnels des médias et du 7ème Art. Créateurs, artistes, producteurs, diffuseurs… se font l’écho de la société française en illustrant son passé, son présent et son futur. C’est cette même société, que la Caisse d’Epargne accompagne depuis plus de 200 ans dans ses nombreuses transformations. Aujourd’hui banquier du Grand Paris, elle est très présente auprès de l’ensemble des acteurs économiques de la région au travers de nombreux projets de développement et d’aménagement.

    Distinguée « Grand Mécène de la Culture », La Caisse d’Epargne Ile-de-France s’investit tout particulièrement pour faciliter l’accès à la culture au plus grand nombre et pour permettre l’émergence de projets innovants porteurs de sens et de lien social. Elle apporte ainsi son soutien à des institutions telles que les Ateliers du Cinéma situés à Beaune et créés par Claude Lelouch, et participe activement aux évolutions des médias.

    Particulièrement concernée par les nouveaux défis imposés par la révolution numérique, la Caisse d’Epargne Ile-de-France est très heureuse de s’associer à la 11ème édition de l’Assemblée des Médias.

    Crédit Photo : Thierry Mamberti

  • Acteur important et reconnu du financement des médias et du cinéma, la Banque Palatine propose, via une filière dédiée, un accompagnement sur-mesure à toutes les entreprises de ce marché, en s’appuyant sur ses expertises, en synergie avec celles du Groupe BPCE. Elle met à disposition son savoir-faire dans le cadre du financement de projets (œuvres cinématographiques et audiovisuelles, œuvres d’animation, documentaires, spectacles vivants, complexes cinématographiques…) et du développement des entreprises, y compris à l’international.

    Les enjeux sont nombreux sur ce marché régulé en perpétuelle mutation : individualisation de la consommation des médias, nouveaux opérateurs, multiplication des canaux de distribution, évolution du financement des chaines de télévision.… Aujourd’hui, face à une forte croissance de la demande de contenus tirée par les plateformes et, face à l’internationalisation du financement et de la commercialisation des œuvres, le secteur est confronté à des enjeux économiques et financiers de plus grande ampleur. Il en découle un mouvement de consolidation avec l’émergence de nouveaux groupes audiovisuels, et un appétit croissant des intervenants à renforcer leurs ressources stables et notamment leurs fonds propres.
    C’est pourquoi, en parallèle des activités de financement usuel, Palatine propose également à ses clients et prospects une activité de conseil sur les opérations de haut de bilan (renforcement des ressources stables de l’entreprise, recherche de partenaires et de cibles…).

    La Banque Palatine se positionne comme un interlocuteur stratégique des dirigeants d’entreprise, capable de proposer un accompagnement sur mesure et proactif tant sur la sphère entrepreneuriale que dans le domaine patrimonial au travers de ses activités de banque privée.

    Face à tous ces nouveaux défis, nous sommes très heureux de nous associer à la 11ème édition de l’Assemblée des Médias, événement de référence et moment privilégié d’échanges entre décideurs.

  • Le Groupe Audiens est heureux d’être partenaire de la XIe édition de l’Assemblée des Médias. Cet événement atteste, chaque année, des mutations de l’écosystème audiovisuel, entre révolution technologique, évolution des usages, démultiplication de l’offre ou diversification des canaux de diffusion…

    « L’idée de l’expérience ne remplace nullement l’expérience ». Cette citation d’Alain, les professionnels de l’audiovisuel l’ont certainement entendue, tant ils savent que les nouveaux mondes à conquérir sont ceux de l’innovation et de l’expérimentation, un sentiment partagé par Audiens, dans tous ses métiers.

    Depuis sa création, le Groupe œuvre à sécuriser les parcours professionnels, humaniser la protection sociale. En ce sens, nous n’avons jamais perdu de vue nos fondamentaux : l’humain, toujours au cœur de notre projet, un service toujours plus personnalisé, une relation toujours plus simple, une solidarité active. Audiens est convaincu de son projet et garde le cap dans un environnement réglementaire bouleversé par les réformes.
    Pour autant, l’intérêt général, pour nos clients et nous-mêmes, exige de l’innovation. Car l’évolution de l’emploi, la digitalisation du travail ou la fragmentation progressive des carrières requièrent de nouvelles solidarités. Audiens a toujours témoigné de sa capacité à accompagner des secteurs qui n’ont cessé de se transformer au gré des évolutions sociétales, économiques et technologiques.

    De l’assurance à l’action sociale, du préventif au curatif, nous sommes devenus un groupe de services, le partenaire de confiance des employeurs, salariés et retraités, un groupe innovant, résolument engagé à simplifier la protection sociale, une ambition incarnée par la plate-forme digitale de gestion sociale MovinMotion et nos solutions de téléconsultation médicale.
    Simplifier la vie des adhérents, c’est également améliorer l’accès aux soins ! Une exigence pour Audiens tant la santé, le bien-être et la qualité de vie au travail sont indissociables de la créativité. Au service des personnes, le Groupe inaugurera le Pôle santé Bergère fin 2019. Situé dans le 9ème arrondissement de Paris et principalement dédié aux professionnels de la culture, il réunira une offre complète de soins et de prévention, avec Audiens Care, ainsi que le service de santé au travail du CMB.

    Construire le réel et donner de l’avenir aux professions : c’est la vocation de ce Pôle, un projet médical d’exception, le navire amiral d’un groupe qui expérimente, ose et innove.

  • Le cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes Sofilux a rejoint le Groupe FICADEX en 2018.

    Fort de son expérience dans le domaine cinématographique et audiovisuel, Sofilux renforce ainsi l’important département spécialisé dans ce domaine du Groupe Ficadex Ensemble, nous mettons notre savoir-faire et notre expertise au service de tous les professionnels du secteur, qu’ils soient producteurs, distributeurs, artistes, média de presse écrite ou audiovisuelle.

    C’est donc tout naturellement que le groupe FICADEX continuera de soutenir l’Assemblée de média et du 7ème art comme Sofilux l’avait fait depuis la 1ère édition, car nous considérons cet évènement de dialogue interprofessionnel incontournable.

  • C’est avec un grand plaisir que Thaleia Productions participe à la 11ème édition de l’Assemblée des Médias.

    Le succès grandissant de cette manifestation est s’il le fallait, une démonstration du bien fondé de la démarche initiale entreprise par sa Présidente et fondatrice Jessica Miri Marcheteau.

    Face à une mutation économique et industrielle sans précédent, réunir, partager, échanger, confronter, expliquer….ces mots prennent tout leurs poids lorsqu’on les associe aux acteurs des médias et législateurs.

    Nos métiers, si particuliers, aux enjeux artistiques et économiques intimement liés, ont plus que jamais besoin de réfléchir ensemble. Etre présent, c’est tenir cette promesse.

  • Le Master en scénario, réalisation, production de l’Université de Paris 1 Panthéon – Sorbonne est heureux de s’associer depuis sa création à la Nuit, puis à l’Assemblée des Médias.

    Pour des étudiants qui souhaitent travailler après leur Master dans le domaine de la réalisation et de la production audiovisuelles, connaître les enjeux de ce secteur, en permanence évolution, est crucial. Trop souvent, les études artistiques sont déconnectées des questions économiques.

    L’Assemblée des Médias, coordonnée par Jessica Miri et toute son équipe, réunit un panel d’intervenants tous remarquables, car tous conjuguent pensée et action - et considèrent que l’un ne va pas sans l’autre. Cela demande une capacité (rare) à cerner les objectifs et les défis à relever. Cela demande une «vision».

    L’Assemblée des Médias est un rendez-vous unique en France, car c’est un lieu de d’ouverture et de débat, qui permet de mieux appréhender l’avenir.
    Les contraintes comme les innovations techniques et les nouveaux modes de diffusion peuvent être sources de création, dans le domaine audiovisuel et cinématographique: tel est le credo que nous souhaitons transmettre aux étudiants du Master que je coordonne.

    Cette approche consistant à connaître le cadre économique et technologique dans lequel on travaille pour y insuffler la création peut aussi être celle de nombreux professionnels.

    Puisse l’Assemblée des Médias participer à cette belle émulation !

  • E-cinema.com est très heureux de s’associer à l’Assemblée des Médias & du 7ème art. E-cinema.com et l’Assemblée des Médias partagent ce but commun: faire le lien vers la création.

    L’industrie du cinéma est en pleine mutation économique et technologique. Les usages des spectateurs évoluent. C’est la révolution ATAWAD, le cinéma se regarde aujourd’hui sur tous les écrans et à son rythme. La révolution numérique est en marche et e-cinema. com en est la preuve.

    Première salle de cinéma digitale en France, e-cinema.com se présente comme une offre alternative à la salle et sort des films inédits sélectionnés dans les plus grands festivals (Cannes, Sundance, Venise, Berlin, Tribeca, Toronto...)

    Cette nouvelle édition de l’Assemblée des Médias ne manquera pas d’aborder cette révolution numérique en marche que nous devons penser ensemble, en respectant les intérêts de tous.

    Je souhaite une très belle 11ème édition à l’Assemblée des Médias sous le signe de l’échange, du dialogue, de la création et de l’évolution.

  • Comme l’an dernier à l’occasion de ses dix ans, Ecran total sera aux côtés de l’Assemblée des Médias et du 7ème art. En tant que média des professionnels de l’audiovisuel et du cinéma, ce rendez-vous annuel incontournable concentre ce que nous relatons, décryptons et analysons dans les colonnes de nos newsletters, nos sites web et magazines.

    Les échanges lors de cette 11ème édition seront d’autant plus passionnants que s’écrira sous nos yeux une nouvelle loi audiovisuelle. Et cela dans un environnement déstabilisé par la montée en puissance d’acteurs internationaux, bouillonnant de projets, de révolutions créatives et technologiques avec l’arrivée de nouvelles offres émanant de groupes français et étrangers.

    Ecran total ne manquera d’apporter son écot en prolongeant ces débats dans nos diverses éditions.

  • Depuis 11 ans, l’Assemblée des Médias et du 7eme Art propose un grand rendez-vous pour questionner l’actualité, proposer des analyses en profondeur et nourrir le débat.

    Chaque année, ce point de rencontre devient plus nécessaire pour ceux qui s’intéressent aux financements de la création, à la politique des médias, à la formation, à l’évolution des pratiques, à la déontologie.

    Dans un monde où nous sommes plus ou moins bien informés de tout, tout de suite, partout, il ne suffit pas de dire, il faut expliquer, angler pour aider à comprendre les mutations de trois grands univers : le cinéma, la télévision et la SVOD. Car une innovation, telle une mode, en balaye une autre.

    Le manque de vision stratégique, et peut être même de réflexion, des acteurs historiques des média a conduit à l’émergence rapide de nouveaux acteurs qui ont pris une place prépondérante dans l’univers des médias, sur un modèle de concentration horizontale : création et distribution de contenus.

    Si tous ces groupes entendent s’approprier la valeur créée par le visionnage de programmes audiovisuels, pour les créateurs de contenus, l’élément central, la pierre angulaire de la réussite, restera la créativité et le talent de raconter.

    Maya Groupe, qui couvre les principales activités de la production (programmes jeunesse, magazines, divertissements, documentaires, spectacles vivants), est heureux de participer pour la onzième fois à l’Assemblée des Médias et du 7eme Art.

  • Forte de sa longue expérience dans les coproductions et dans les relations publiques avec le monde du cinéma et de l’audiovisuel, Jessica Miri-Marcheteau a lancé SkyDreamer Productions.

    Skydreamer est une société qui a pour vocation de découvrir puis faciliter l’émergence de nouveaux talents. Révélateur de talents, nous aidons au développement de nouveaux projets de cinéma, d’audiovisuel et de création numérique.

    SkyDreamer est aussi un laboratoire d’idées et d’échanges. Nous mettons en relation auteurs, créateurs, réalisateurs, producteurs, distributeurs et diffuseurs et investisseurs.

    Depuis sa création, Skydreamer Productions a soutenu des projets institutionnels et culturels tels que Le Printemps du Violon, les Ateliers du cinéma de Beaune et les Paris World Games...

  • Paris World Games, depuis sa première édition en 2015, est la promesse faite à 10 000 jeunes filles et garçons venus du monde entier, quelque soit leur origine, leur niveau de pratique, leur situation de handicap ou non de réaliser un rêve : participer aux Jeux mondiaux de tous les jeunes sur le plus beau terrain de jeu, Paris au pied de la Tour Eiffel.

    Les Paris World Games, à travers les plus belles valeurs que le sport véhicule - le plaisir, le respect, l’engagement, la tolérance et la solidarité - ont pour objectif de contribuer à l’amitié entre les hommes.

    Notre ambition est de faire rayonner ces valeurs fortes car nous croyons qu’elles sont le socle des générations à venir qui construiront la société de demain.

    Nous sommes heureux de partager cette vision positive de l’avenir avec le soutien de l’Assemblée des Médias.

  • C’est une offre de location de caméras, optiques et de machineries, ainsi que de matériel d’éclairage et de camions à travers sa filiale Panalux. Ce sont des responsables commerciaux et des services techniques experts spécialisés à l’écoute de vos besoins. C’est aussi l’offre, la plus étendue du marché, et une capacité d’adaptation technique et de développement spécifique à chaque projet.

    C’est un réseau étendu d’implantation régionale à Marseille, Lyon, Lille, Bordeaux, Montpellier, ainsi qu’à la Guadeloupe et à la Réunion, et internationale en Belgique, à Bruxelles et Charleroi, en Espagne et au Portugal. Panavision Alga profite également du réseau international de Panavision.

  • Depuis sa création en 2011, l’agence Hypee Communication s’applique à démocratiser la communication en proposant ses savoir-faire à tous les types d’entreprise. Une collaboration qui se fait dans la confiance et la transparence pour mener à bien les projets de nos clients.

    Pour répondre au besoin du marché nous proposons notre expertise et les meilleurs outils en événementiel, digital et design.

    L’agence Hypee Communication et ses filiales ont le plaisir de s’associer à cette nouvelle édition de l’Assemblée des médias.

    Nous sommes ravis d’être partenaire d’un événement autour duquel convergent les connaissances et les expériences, afin de contribuer à l’évolution de notre secteur d’activité.

    Notre agence est fière de prendre part à ce grand débat pour la première année !

  • Les Hôtels Baverez sont très heureux d’être, à nouveau, partenaires pour cette Assemblée des Médias 2019.

    Dans un monde où la communication est de plus en plus rapide, il est toujours bon d’avoir un lieu, un événement, un rendez vous afin de prendre le temps de réfléchir aux problématiques que nous côtoyons tous les jours.

    Comme chaque année, cette journée va permettre de faire un point sur les avancées et de se positionner sur les évolutions à suivre pour le futur.

    Nous sommes fiers d’y participer à notre niveau et vous souhaitons une excellente journée riche d’échanges.

  • OCTAVE, Club privé d’amateurs de vins, est fier et heureux de s’associer à cette nouvelle édition de l’Assemblée des Medias et du 7ème Art et de contribuer à la réussite de cette journée - riche en échanges et débats autour de ce secteur en perpétuelle mutation.

    Il est devenu rare de prendre le temps de partager de tels moments de réflexions - il est d’autant plus important de le faire au sujet des médias, afin de comprendre et contrôler de manière optimale nos prises de paroles et positions.

    Le fait de ralentir, de prendre du temps pour analyser ou découvrir est devenu un luxe - souvent mal perçu car freinant une certaine productivité. C’est pourtant une valeur essentielle et c’est ce que OCTAVE souhaite promouvoir. L’excellence d’un vin, l’harmonie d’un goût, la puissance d’une découverte méritent une réflexion, un temps pour laisser opérer sa curiosité et parfois en faire apprentissage.
    Ces valeurs sont les nôtres, elles sont évidemment les vôtres.

    Voilà pourquoi OCTAVE est heureux de vous accueillir au sein de son Club privé d’amateurs de vins et de vous accompagner sur la constitution de la cave optimale selon vos goûts, vos envies et le temps que souhaiterez y consacrer. Une sélection exclusive et ultra personnalisée de vins rares et prestigieux, issus des plus grands domaines viticoles français.

    Notre Club est le fruit d’une passion pour le vin, qui réunit également ses membres autours de valeurs communes de partage et de plaisir lors d’évènements exclusifs au service de votre réseau.

    Je suis fier de pouvoir accompagner Jessica Miri Marcheteau et l’Assemblées des Medias et du 7ème Art, pour cet événement unique, au service des autres.

  • Comme sait si bien le faire l’Assemblée des Médias depuis plus de dix ans, saisir les talents et l’enthousiasme des uns et des autres est l’essence même de Moma Group, qui ne peut bâtir sans les hommes. Nous imaginons des lieux et des restaurants pour que ça soit un événement en soit de s’y rendre.

    La Gare, Manko, Noto, Rural by Marc Veyrat, Lapérouse… ce sont avant tout des incursions dans des écrins créés, endormis puis ressuscités par des hommes d’exception. Scénographes, régisseurs, grands chefs et décorateurs travaillent en coulisse… Les ingrédients du cocktail comportent toujours la présence d’un magicien des fourneaux, une thématique affirmée et une décoration soigneuse et légèrement décalée. Et le sens du spectacle, bien-sûr, pour que cela reste une fête ! Autant d’élan nécessaire pour faire la part belle à l’art de vivre au cœur de tous nos établissement parisiens.

  • Levinenpoupe a été créée en avril 2010 par Benoit PHILIPPOT, avec la complicité de quelques amis épicuriens. Œnologue de formation, Benoit PHILIPPOT a passé 14 ans au service de la production vinicole, en France et dans le monde. Il met aujourd’hui son expertise et la passion qui l’anime à disposition des amateurs de vins en Bretagne.

    Nous sommes un caviste exigeant et confidentiel pour une clientèle d’amateurs particuliers. Nous leur proposons une gestion intégrale de leur cave (sommelier à domicile, audit de cave) et un maximum de transfert de compétences (initiations à la dégustation, soirées thématiques).

    Notre développement passe également par le service aux entreprises en préservant notre valeur ajoutée : la qualité et l’homogénéité de notre sélection de vins.

  • L’histoire de CHEZ MEUNIER commence à s’écrire en 2014 lorsque Caroline LE MERER passionnée par le pain quitte l’univers du design d’intérieur et prend la décision de se reconvertir. Son chemin croise celui d’un boulanger meilleur ouvrier de France auprès de qui elle va apprendre, se former et construire les fondations de son propre projet : CHEZ MEUNIER.

    CHEZ MEUNIER sera le reflet de ses convictions : une maison offrant des pains biologiques de qualité, un savoir-faire artisanal, tout en conjuguant chaque jour créativité et exigence.

    La maison CHEZ MEUNIER reçoit un très bel accueil et se développe rapidement. Elle compte à ce jour 10 boutiques et est invitée à s’installer dans des lieux iconiques tels que les Galeries Lafayette Gourmet ou encore à Villages Nature Paris (l’association de Center Parc & Disney Land PARIS)

    La volonté a été de faire grandir cette entreprise tout en maintenant l’esprit de la PME dans un climat familial. CHEZ MEUNIER innove encore une fois car Caroline s’est entourée d’une équipe de direction exclusivement féminine dans un milieu réputé plutôt masculin.

    Chacune issue de parcours personnel et professionnel différents, c’est une passion partagée pour le bon pain qui les a réunis et une même volonté qui les fait avancer : innover et créer dans le respect des traditions ancestrales.

    CHEZ MEUNIER, respecter la tradition c’est s’engager à n’utiliser que des matières premières rigoureusement sélectionnées issues d’une agriculture biologique respectueuse de l’environnement. Nous avons la conviction que réaliser des produits de qualité nécessite l’utilisation d’ingrédients d’exception.

  • La Loge Maquillage est l’antre de Georges Demichelis un petit endroit qui vous projette en un instant dans un monde de spectacle et de lumière : La Loge Maquillage. Un salon cocooning, intimiste et chaleureux comme une loge de théâtre, un concept unique en France pour se faire maquiller par un professionnel de renom et même recevoir un cours particulier mais à un prix très abordable. Par exemple, un maquillage de jour est à 19€ et un de soirée 25€.

    Une longue carrière plus de 30 ans peut se targuer, à maquiller les célébrités. Il est également l’auteur du livre Maquillage facile – Pour une mise en beauté naturelle, publié en 2011 aux éditions Eyrolles. C’est dire s’il maîtrise son sujet !

    Georges Demichelis a aujourd’hui choisi de transmettre son savoir-faire de haut vol à Madame tout le monde, en dispensant des cours d’auto-maquillage hyper accessibles, dans le 8 ème et le 5 ème arrondissement de Paris. Ici, pas de chichi. Pas besoin de produits hors de prix ou de techniques incompréhensibles. C’est avec quelques basiques et des astuces utiles au quotidien qu’on apprend à créer son propre look beauté.

    Le maquilleur nous montre et on reproduit ses gestes, en toute convivialité et en toute décontraction. C’est quand même plus sympa d’échanger avec un vrai pro, que de se débrouiller toute seule devant un tuto You Tube, non ?